Quoi faire à Costa Brava

Quoi faire à Costa Brava



Depuis Blanes au sud, jusqu'à Portbou au nord, ce côte de Gérone, dans la Catalogne, a gagné par elle même la réputation d'être une destination touristique de premier choix pour la qualité de ses plages, sa température estivale et sa grande richesse culturelle et gastronomique.

La crique de Port-bo, à Calella de Palafrugell

Depuis 1928, quand le journaliste catalan Ferran Agulló baptisa, du haut d'une colline à Sant Feliu de Guixols, cette pièce très spéciale de la côte comme «Costa Brava», beaucoup de personnes l'ont visité, attirés par son paysage caractérisé par falaises spectaculaires, des pins qui poussent en bord de mer, belles criques isolées de sable doré, d'eau claires avec une couleur bleue turquoise...

La Costa Brava vue du ciel

Peu de temps après ce baptisme de nombreux peintres ont trouvé l'inspiration dans la Costa Brava: Picasso, Marc Chagall, René Magritte .. Salvador Dalí lui-même est né à Figueres et, avec la construction de sa maison à Cadaqués, il démontra l'importance de ce paysage dans son oeuvre au long de sa vie, et installa son atelier itinérant de peinture sur la côte même: à Cap de Creus, Palamós (Es Castell), Tossa de Mar...

Salvador Dalí et Gala, dans le jardin du Château de Púbol

Mais qu'en est-il aujourd'hui? Comme est la Costa Brava dans nos jours? Eh bien, malgré le grand nombre de visiteurs, en particulier en haute saison, qui arrivent à nos côtes, attirés par sa beauté spectaculaire, le paysage de la Costa Brava a conservé son identité bien mieux que d'autres régions de la Méditerranée. Chacun des villages de cette région, connue sous le nom de l'Empordà, garde son caractère propre et la culture de sa propre langue catalane, à travers sa gastronomie, fortement enraciné sur le poisson, et à leurs danses régionales telles que le Sardana.

Tout en se promenant à travers de ces petits villages tranquilles de la Costa Brava on a souvent le sentiment d'être encore en suspension dans une époque médiévale. De nombreuses maisons conservent encore le charme de cette époque. Et à quelques kilometres de ces villes intérieurs mêmes, vous pouvez trouver des plages d'une beauté indescriptible, souvent très peu fréquentés, d'eaux claires, ou même des villes commerciales comme Figueres (Alt Empordà), Gérone (Costa Brava centre) ou Platja d'Aro (Baix Empordà).

La Vila Vella, à Tossa de Mar

La Costa Brava offre donc une grande variété de destinations pour profiter, à partir du triangle dalinien composé du Musée-Théâtre Dalí, le Château de Púbol ou à la Maison-Musée de Cadaqués. Aussi destinations naturels comme le Parc Naturel dels Aiguamolls de l'Empordà ou les paysages rocheux du Parc Naturel du Cap de Creus.

L'Empordà conserve aussi des importantes restes avant même de l'époque médiévale. Un bon exemple de fouilles archéologiques pré-historiques se trouve dans la ville ibérique de Ullastret, ou aussi au musée grecque et romain archéologique d' Empúries.

Le Musée Archéologique d'Empúries

Le patrimoine architectural de la région est également impressionant. Le monastère de Sant Pere de Roda, dans le Cap de Creus, est un excellent exemple, bien conservé, d'art religieux médiéval.

La richesse du littoral de la Costa Brava est toujours omniprésente, mais si vous voulez le voir à son apogée visitez les îles Medes et la côte située par exemple entre Tossa de Mar et Sant Feliu de Guixols (qui contient des criques jolies comme Cala Giverola, Cala Canyells, Cala del Senyor Raimon, Cala Vallpresona, etc.), sans oublier les criques de Begur. De son côté, la Costa Brava, offre aussi dans certaines régions de kilomètres de plages de sable fin et doré comme ceux qu'on trouve sur Pals ou la zone de Sant Pere Pescador.

La Plage de Giverola, à Tossa de Mar

Et tout cela à seulement 140 km de la capitale de la Catalogne, Barcelone, avec laquelle la Costa Brava a d'excellentes liaisons routières.